Paroisse Saint-François-de-Sales

07 86 27 28 41‬

Le mariage

L'homme quittera  son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. 
(Genèse 2, 24)

Se marier à l'Église: une chance!

C’est une chance de vous poser des questions essentielles sur l’engagement que vous désirez prendre, le sens que vous voulez donner à votre couple, 
ainsi qu'à votre famille, présente ou à venir. 

Vous pouvez télécharger ce dépliant où vous trouverez 
toutes les informations nécessaires. 
Dans le cas contraire, n'hésitez pas à nous contacter.

Contactez-nous pour plus d'informations

Mon conjoint n'est pas baptisé, pouvons-nous nous marier à l'église?

Pour se marier à l’Eglise, il faut que l’un des deux époux soit baptisé et catholique. S’ils sont tous deux chrétiens (mais de confessions différentes), il n’y a pas d’obstacle lorsqu’ils parviennent à mettre en commun ce que chacun d’eux a reçu dans sa communauté, et à apprendre l’un de l’autre la façon dont il vit sa fidélité au Christ. Pour un baptisé, s’engager dans le mariage avec un conjoint athée ou d’une autre religion est possible sur la base d’un respect mutuel. L’Eglise catholique a instauré une procédure particulière appelée disparité de culte.

Et si l'un des deux conjoints est divorcé?

Même après un divorce, il est parfois possible de se marier à l'église. Il convient d'examiner les situations au cas par cas. Un rendez-vous auprès du chancelier sera peut-être nécessaire pour examiner votre situation.  

Et si mon conjoint est musulman?

Il n'y a pas d'obstacle, à priori, pour un catholique d'épouser un conjoint musulman. Un entretien préalable avec le chancelier diocésain est cependant nécessaire pour prévoir un accompagnement adapté, dans le respect des deux religions.
Copyright © 2021
envelope linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram