Quel est le sens de la vie?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Le christianisme : faux, ennuyeux, dépassé ?

On a tous une question à poser à Dieu <première partie de la vidéo Une question à Dieu>. Ces extraits montrent que nous avons tous des questions fondamentales sans avoir vraiment de lieu où les explorer. J’ai moi-même longtemps éprouvé des réticences par rapport à la foi chrétienne.

J’allais de temps à autre l’église, je trouvais ça soporifique. Je ne comprenais pas que des gens de notre époque aillent s’ennuyer volontairement. Et puis ça ne me paraissait pas fiable, est ce que ce n’est pas une gigantesque arnaque pour faire rêver les gens ou les manipuler, l’opium du peuple !. Et puis le passé de l’Eglise n’était pas brillant: inquisition, guerres de religion, une morale d’un autre âge, des scandales divers. Enfin, je ne voyais pas comment quelqu’un, Jésus, qui a vécu il y a 2000 ans, à plus de 3000 kilomètres, pouvait être d’un intérêt pour ma vie aujourd’hui. Le christianisme me paraissait ennuyeux, faux et dépassé.

En fait, à l’époque je connaissais peu de choses sur la foi et sur Dieu. Avec le recul, je réalise que la vie est une course permanente. J’éprouvais un sentiment continu d’insatisfaction, je vivais sans cesse dans l’attente de la prochaine étape: la prochaine classe à l’école, le prochain voyage, le prochain amour, le prochain modèle de smartphone…  Beaucoup de gens passent une grande partie de leur vie tournés vers l’étape suivante, la prochaine promotion, la prochaine relation. Et puis…une cinquantaine d’années plus tard on se retrouve dans son fauteuil à bascule, à caresser Garfield, son chat, et à saluer des jeunes en pensant qu’il y a quelques années, vous étiez à leur place. On se rend pourtant bien compte, à chaque nouvelle étape que ça ne nous satisfait pas, il reste une faim, une aspiration d’autre chose. Y a-t-il une autre manière que de vivre notre vie comme cette course ? Au final, le sens de la vie, c’est quoi ? J’aimerais aborder avec vous trois questions qui peuvent vous inspirer pour votre vie :

  • Comment choisir le bon cap pour orienter sa vie ?
  • Comment avoir une vision claire dans un monde déboussolant ?
  • Comment profiter de la vie en toute liberté ?

Pour cela, j’aimerais partager une parole de Jésus qui m’a beaucoup éclairé dans mon désir de mieux vivre et faire les bons choix pour mon avenir… « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 6) Comment le comprendre ?

  1. CHOISIR LE BON CAP

J’ai lu récemment ce tag : « Circulez, y’a rien à vivre ». Notre monde est angoissé, déboussolé, désorienté. Jésus dit « je suis le chemin ».

Cette phrase a pris du sens à partir du moment que j’ai découvert que Dieu s’intéressait à moi plus qu’aucune autre personne et qu’Il avait des choses à me faire découvrir sur moi-même, les autres et Lui. A travers cette parole, j’ai compris que Jésus m’invite à prendre la bonne direction. Au fond, la question qu’Il me pose c’est: « Quel est le sens de ta vie ? »

Voyez-vous, la question n’est pas uniquement de savoir si Dieu existe, ou de savoir  ce qui se passe après la mort. La vraie question, que Coluche posait bien, c’est : « Y a-t-il une vie avant la mort ? »

En d’autres mots : Comment puis-je profiter de la meilleure manière du cadeau de la Vie ? C’est pour cela qu’on vous propose à travers le parcours Alpha de prendre le temps de vous poser et de réfléchir au sens de votre vie. Parce qu’au final vous serez les seuls à décider de l’orientation qu’elle va prendre ! Personne ne vivra à votre place !

Freddie Mercury, le chanteur de Queen, était richissime, avait des fans dans le monde entier. Pourtant il reconnut, dans une interview donnée peu de temps avant sa mort, être désespérément seul : « On peut tout posséder, et demeurer l’homme le plus seul sur terre. C’est la plus cruelle des solitudes. La réussite a fait de moi une idole mondiale, et m’a rapporté des millions. Mais elle m’a privé de la relation dont nous avons tous besoin : une relation d’amour durable. »

Dans mon métier, je rencontre des tas de gens. Tous ont la même question « Comment réussir ma vie ? ». Certains se jettent à fond dans la recherche des plaisirs, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que cela ne les comble pas. D’autres se disent « l’argent est la réponse », mais là aussi on se rend compte que cela ne satisfait pas. D’autres se disent « peut être que le succès est la réponse ». Mais ça ne les satisfait pas non plus. Pas plus que la vie de famille ou la connaissance la plus vaste. Des milliards d’hommes et de femmes dans l’histoire ont découvert que c’est seulement en Dieu par Jésus-Christ que notre vie prend son sens.

Pourquoi Jésus me passionne ? Certainement parce qu’Il m’a fait découvrir ce que c’est qu’aimer, en commençant par s’accepter soi-même, puis accepter les autres. Faire l’expérience d’une relation avec Dieu, cela a transformé ma vie en m’apportant une relation d’amour durable. Et je vous garantis que dans la vie de tous les jours cela fait toute la différence !

Vous pouvez continuer à avancer sur le chemin de votre vie du mieux que vous pourrez ! Mais dites-vous bien que si Jésus en l’espace de 3 ans de sa vie sur terre a bouleversé la vie de milliards de personnes,c’est qu’il a certainement quelque chose de particulier ! On n’est pas fan de Jésus parce que c’est juste cool !

Deuxième question, comment avoir une vision claire dans un monde déboussolant ?

  1. UNE VISION CLAIRE DANS UN MONDE DEBOUSSOLANT

J’entends parfois dire : « Peu importe ce qu’on croit, tant qu’on est sincère. » Mais on peut se tromper en étant sincère. Etre sincère ne suffit pas pour découvrir le vrai sens des choses et avoir une vision claire !

Ce que nous croyons a-t-il de l’importance ? Staline, Hitler, Pol Pot ont commis le mal avec sincérité. Ce sont leurs convictions qui les ont portés au mal et ont coûté la vie à des millions de gens. Ce sont des cas extrêmes qui montrent que ce que nous croyons est de première importance car c’est ce que nous croyons qui dicte ce que nous faisons.

J’entends souvent : « Si la foi te fait du bien, formidable. Moi, c’est pas mon truc. » Ce n’est pas logique. Si quelque chose est vrai, c’est vrai pour tout le monde. Si ce n’est pas vrai, c’est faux pour moi comme pour les autres et nous perdons notre temps ce soir.

C’est pour cela que nous devons nous poser la question : « si c’était vrai ? » Jésus dit « Je suis la vérité. » Il nous faut trancher, vrai ou faux ? Ou bien le christianisme est faux et sans aucune importance ou bien c’est vrai et tellement important. Ça ne peut pas être moyennement important.

J’ai mis longtemps à réaliser l’abondance des pièces à conviction qui établissent les fondements du christianisme. Nous les examinerons en détail la prochaine fois : les éléments historiques de la vie, la mort et la résurrection de Jésus. Avis aux sceptiques et amateurs de questions tordues !

Beaucoup de gens qui, par profession, sont habitués à examiner des faits sont parvenus à la conclusion que le christianisme est historiquement fondé.  La plupart des fondateurs de la science moderne étaient croyants : Descartes, Newton, Copernic, Ampère, Edison. Un grand nombre de magistrats, de juristes, d’historiens éminents professent la foi chrétienne. Ces hommes habitués à examiner des dossiers se forgent la conviction que c’est véridique.

Cependant lorsque Jésus dit : “Je suis la Vérité”, c’est bien plus qu’une vérité intellectuelle. C’est une expérience.

Imaginez qu’avant de rencontrer mon épouse Florence, j’aie trouvé dans une librairie un livre sur elle : « Florence : portrait d’une femme exceptionnelle. » Ça a l’air intéressant! Ch. 1 : ‘une personnalité douce et ouverte’, Ch. 2 : ‘Une vive intelligence’. Ch. 3 : ‘une patience à toute épreuve’. Ch. 4 : ‘Ses qualités de cordon bleu’. Chapitre 5 : ‘Ses qualités sportives’, un chapitre plutôt court. Mais plus long que s’il avait été écrit sur moi ! Je me serais dit: “Quelle femme exceptionnelle !” C’est une connaissance intellectuelle, la tête. Après plus de 17 ans de mariage, je sais que c’est une femme exceptionnelle, c’est le fruit de l’expérience, du cœur.

« Jésus est la vérité » ce n’est pas seulement une vérité intellectuelle ou historique. Le christianisme ne propose pas une philosophie, des règles, des rites, mais une rencontre, une présence, une amitié, une relation personnelle avec Jésus ressuscité.

Il y a une différence entre une connaissance intellectuelle et une expérience personnelle. Cette différence est la même entre un astronome qui reste derrière sa lunette astronomique, qui connait la carte du ciel et toutes les constantes des lois physiques qui régissent l’univers et un astronaute qui, lui, a voyagé et vu la Terre  à partir de l’espace et de ses propres yeux.

Beaucoup de personnes que vous connaissez ont fait et font encore aujourd’hui l’expérience d’une vie de foi.

« Je pense que ma libération est un miracle, je le pense vraiment. J’avais la foi avant, mais c’était une foi de rituel. On y croit mais on peut s’en passer. Dans la jungle, je ne pouvais pas m’en passer. Ça a été ma force ! » Ingrid Betancourt.

« Ma compréhension des Écritures a été simplifiée en la personne de Jésus. Il nous enseigne que Dieu est amour, et je réponds en acceptant d’être transformé par cet amour et d’agir dans cet amour, c’est cela ma religion. » Bono, le chanteur de U2.

James Irwin, un astronaute qui a marché sur la lune, a dit : « Le plus important, ce n’est pas que l’homme ait marché sur la lune, mais que Dieu ait marché sur la terre en la personne de Jésus-Christ. »

Alors, qu’allez-vous choisir ? Etre un astronaute ou un astronome ? Allez- vous rester sur un savoir approximatif et théorique ou entrer dans une démarche d’expérience et de vie ?

  1. UNE VIE EN TOUTE LIBERTÉ

« Je suis la vie. » Jésus est venu pour nous libérer du mal qui abîme notre existence. Certaines erreurs sont sans conséquence. Mais certains aspects de nos vies – en tous cas la mienne – sont néfastes. Le bien et le mal cohabitent en chacun. Soljenitsyne, l’écrivain russe, prix Nobel de la paix, l’exprime ainsi : « La ligne qui sépare le bien du mal ne passe pas entre les Etats, ni les classes sociales, ni les partis politiques, mais au travers du cœur humain, de chaque cœur humain. » Nous en avons tous fait l’expérience.

J’ai pris conscience que Jésus est venu nous rendre libres de cette part négative de nous-mêmes ! Libres de nos addictions, de ces aspects honteux de notre vie que nous connaissons trop bien et dont nous aimerions être débarrassés. Il est venu nous rendre libres de changer, d’être la personne qu’au fond de nous-mêmes nous aspirons à être. Il est venu nous rendre libres de la peur de la mort. Devant lui, la mort a perdu son pouvoir.

On me demande parfois, « mais quelle différence ça fait dans ta vie d’être chrétien ? » Si vous regardez la chaîne 4 sur votre TV, vous voyez qu’il se passe quelque chose – match, film – mais c’est incompréhensible… Sauf si vous vous équipez d’un décodeur! Faire l’expérience d’une relation avec Dieu par Jésus-Christ, c’est avoir le décodeur, ça transforme la vie !

* * *

Je crois que le Christianisme est vrai parce qu’il se fonde sur une rencontre personnelle avec Jésus. Il n’est pas dépassé parce que l’expérience d’une rencontre avec Dieu m’a donné une nouvelle capacité d’aimer : un amour qui ne se borne pas à de bons sentiments. Le Christianisme n’est pas ennuyeux parce qu’avoir une relation personnelle avec Dieu transforme votre vie et vous pousse à sortir de votre zone de confort.

Alors, qu’allez-vous choisir ? Explorer le sens de la vie ou rester sur ce que vous croyez savoir ?  Le choix vous revient, parce qu’au fond, la vérité  est que personne ne vivra  à votre place !

* * *

Je ne sais pas comment vous réagissez à ce que vous venez d’entendre. Certains peuvent se dire : « Je vois de quoi tu parles. J’ai une relation avec Dieu par Jésus. » C’est l’essentiel.

  • Certains peuvent en sourire. Je peux le comprendre, car j’ai longtemps réagi ainsi en entendant des enseignements sur la foi. Ce n’est peut être pas le moment pour vous.
  • D’autres peuvent se dire : « Je ne suis pas convaincu, mais j’aimerais en savoir plus. » Si c’est votre cas, je vous encourage à approfondir. Une manière est d’assister à un parcours Alpha, dix soirées et un week-end. Cela existe dans des centaines de lieux à travers la France. Alpha n’est pas la seule manière, ce qui est important c’est de chercher plus loin.
  • Certains sont touchés. Peut-être quelqu’un ici se dit-il : « C’est la première fois que j’entends ça, ça me parle vraiment. J’aimerais recevoir Jésus dans ma vie et avoir cette relation avec Dieu. »

Vous pouvez en faire l’expérience, ici et maintenant. Comment parler à Dieu ? C’est simple. Vous pouvez partir de trois mots usuels, que, comme tous les parents, nous nous échinons à inculquer à nos enfants : Pardon, Merci, S’il te plaît ! Dieu est Père, il est naturel d’employer avec lui des mots d’enfant. D’abord demander « Pardon », vous détourner de ce que vous savez être mal dans votre vie. Puis remercier Jésus d’être mort pour nous, mettre votre confiance en lui. Enfin demander « s’il te plaît, Seigneur, entre dans ma vie par ton Esprit Saint. »

Je voudrais donner à chacun la possibilité de faire une prière sincère. Personne n’y est obligé. Merci par discrétion d’incliner la tête. Je demande pardon à ceux que cela pourrait choquer. Je voudrais simplement rendre possible à ceux qui le désirent de prier dans le silence de leur cœur; de donner s’ils le désirent leur vie à Jésus-Christ et de recevoir son Esprit Saint.

Prions – Jésus lui-même est ici, maintenant. Ressuscité des morts, Il est vivant, avec nous ici. Vous pouvez lui parler. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire l’écho de cette prière, dans le silence de votre cœur :

  • « Seigneur Jésus, je te demande pardon pour ce que j’ai commis de mauvais dans ma vie. Pardonne-moi Seigneur. Je renonce à tout ce que je sais être mal.
  • Merci d’être mort pour moi sur la croix afin que je sois pardonné et rendu libre. Je reçois maintenant ton pardon. Je te remets ma vie.
  • Et je t’en prie : Viens ! Entre dans ma vie par Ton Esprit Saint, qu’il soit avec moi aujourd’hui et pour toujours. Merci Seigneur Jésus. Amen ! » 

Merci Seigneur, pour ceux qui ont fait cette prière. Emplis-les de ton Esprit Saint, manifeste ta présence en eux. Comble chacun de nous de ta bénédiction. Amen !

Fermer le menu