L’eau changée en vin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

L’eau changée en vin

Homélie | 2e dimanche du temps ordinaire – C | Messe des familles

Les miracles dans l’évangile existent bel et bien, ce ne sont pas des inventions des Apôtres, et nous assistons à l’un des tout premiers que Jésus a accomplis, changer l’eau en vin. Cela dit, ne nous focalisons pas sur les miracles. D’ailleurs, Jésus n’a jamais voulu impressionner les gens par ses manifestations de puissance. Il invite au contraire ses disciples à discerner le sens du miracle, c’est-à-dire de quoi le miracle est-il signe? Cette signification est rarement apparente. C’est pourquoi d’ailleurs les gens n’accèdent pas à la foi par le simple fait qu’ils ont été témoins d’un miracle. Certains même accusent Jésus d’accomplir ces miracles par l’intermédiaire du diable! Ce sont les pharisiens qui répandent ce bruit parce qu’ils sont jaloux de lui!

Le miracle est un signe dont le sens nous est rarement perceptible immédiatement: il y faut la foi, c’est-à-dire croire que Jésus est mort et ressuscité, et qu’il est vraiment le Fils de Dieu. Et donc les miracles de Jésus ne seront vraiment compréhensibles qu’après l’événement pascal. Alors, ce miracle de l’eau changée en vin, de quoi est-il le signe? Eh bien que l’adhésion au Christ et à son évangile peut changer nos vies. 

L’eau changée en vin est le signe que Dieu peut changer ma vie : cette vie ordinaire, qui n’a pas de goût comme l’eau n’a pas de goût, qui est parfois marquée par le péché, Dieu peut en faire une vie qui a le goût du vin, c’est-à-dire de la joie du Royaume. 

Et cette vie que Dieu veut transformer en moi, il le fait par le baptême.

Ce matin, nous accueillons des jeunes qui se préparent au baptême, et je m’en réjouis. Mais pourquoi vous faites-vous baptiser ? Pour devenir enfants de Dieu, bien sûr, amis de Jésus ; mais qu’est-ce que cela veut dire :
être amis de Jésus ? Est-ce qu’on est amis de Jésus comme on est amis avec notre meilleur copain ou copine ?

Eh bien, ça se ressemble un peu, remarquez : avec votre meilleur ami, vous pouvez partager beaucoup de choses, des choses personnelles, que vous ne diriez pas à tout le monde ; pourquoi ? Parce que vous êtes avec lui, avec elle, dans une relation de confiance.

Avec Jésus, c’est pareil : vous pouvez lui parler, lui confier vos joies, vos difficultés, vos peines; la confiance envers Jésus, cela s’appelle la foi. C’est très proche de la confiance que vous avez envers votre ami ; à la différence que, malheureusement, il arrive qu’un ami, même en qui on avait une grande confiance, il arrive que cet ami nous trahisse, qu’il s’éloigne peu à peu de nous, et finalement qu’il nous laisse tomber ; eh bien Jésus, c’est un ami fidèle, qui ne vous laissera jamais tomber, qui ne vous trahira jamais.

Cette amitié avec Jésus, est-elle à sens unique ?

Je pense que si elle était à sens unique, vous ne seriez pas là, ce matin. Alors, il est vrai que Jésus ne vous parle pas comme vous, vous lui parlez, avec les mots qui montent de votre cœur et qui sortent par votre bouche, mais Dieu vous parle néanmoins, c’est une certitude. En fait, Dieu vous parle, mais ça ne passe pas par l’oreille ; ça passe directement dans le cœur. C’est pour ça que, lorsque vous priez, vous vous sentez bien, vous vous sentez mieux, habités par une joie intérieure. C’est Jésus qui vous communique cette joie. Donc, oui, Jésus vous parle, mais son langage est juste un peu particulier, il faut apprendre à l’écouter avec le cœur. C’est l’expérience qu’a fait le jeune Samuel, tandis que Dieu l’appelait, et qu’il ne comprenait pas. D’où venait cette voix. C’était une voix intérieure, la voix de Dieu qui parle dans le silence !

Cependant, il peut y avoir des obstacles à cette voix intérieure : l’obstacle principal, c’est le péché. Le péché, c’est ce qui m’enferme sur moi-même, ce qui m’empêche d’écouter la voix de Dieu. Ou si je l’entends, je refuse de la suivre, préférant n’en faire qu’à ma tête. Je ferme les volets de mon cœur pour ne pas être dérangé : le péché, c’est quand je préfère l’eau fade et ordinaire de ma vie au vin du Royaume que Jésus promet à ses amis.

C’est justement pour cela que l’on demande le baptême : pour que Jésus agisse en nous, qu’il nous libère de notre péché, surtout celui de l’orgueil, de l’auto-suffisance, de l’égoïsme, pour qu’il vienne nous libérer de nos péchés afin que nous puissions recevoir sa propre vie. Par le baptême, nous permettons à Dieu d’être à nos côtés sur le chemin de notre vie. Par le baptême, l’Esprit de Dieu, l’Esprit-Saint, nous aide à lutter contre le péché. Tout comme on voit que Jésus, tout de suite après son baptême, est poussé par l’Esprit au désert pour y affronter Satan, l’esprit du mal. Eh bien, par le baptême, l’Esprit Saint vient habiter en nous, en notre âme, en notre cœur profond, et c’est vraiment en nous une force qui nous aide à agir mieux, à nous comporter mieux, à vivre en disciples de Jésus ; c’est aussi une force qui nous soutient dans l’épreuve, dans les difficultés ; cette force, c’est cette main du Christ qui vient délicatement se poser sur nous, qui va tout à l’heure se poser sur vous, chers enfants, lorsqu’on tracera le signe de la croix sur vos épaules : vous n’êtes pas seuls dans l’épreuve, Jésus est avec vous, et il vous porte, il vous enveloppe de son amour.

Être ami de Jésus, c’est non seulement être ami avec lui, mais c’est aussi vouloir le suivre, et l’imiter dans sa manière d’être et d’agir : c’est vouloir devenir son disciple. Et cela, c’est un chemin, un chemin qui ne s’achèvera qu’à votre dernier souffle, quand vous passerez de ce monde-ci au Royaume de Dieu. Jour après jour, prière après prière, sacrement du pardon après sacrement du pardon, messe après messe, la grâce du baptême – la vie de Dieu en vous – viendra vous transformer, et le miracle de l’eau changée en vin – vous le comprenez mieux maintenant -, c’est le signe, l’annonce de cette transformation que Jésus veut opérer en chacun de vous et qu’il accomplira si vous continuez à lui faire confiance.

Amen.

à propos

Père Dominique

Père Dominique

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Fermer le menu